Antoine Robert-Grandpierre, Manuel Bieler et Laurent Saurer

Fédération internationale de Motocyclisme (FIM)

15. Juni 2017
© Matthieu Gafsou

LOCALARCHITECTURE signe le nouveau siège de la Fédération International de Motocyclisme à Mies (VD). Antoine Robert-Grandpierre, Manuel Bieler et Laurent Saurer répondent à nos questions. 

Utilisation siège administratif, bureaux
Type de commande concours
Maître d'ouvrage Fédération internationale de Motocyclisme (FIM)
Architecture LOCALARCHITECTURE, Lausanne, VD
Bureau d'études ingénieur civil: INGENI | ingénierie structurale: Carouge GE
Direction des travaux Thinka Architecture studio, Onex, GE
Année de l'achèvement des travaux 2016
Photos Matthieu Gafsou, Joël Tettamanti 

Quelle est la particularité de ce projet de construction?
Il s’agit du siège international d’une fédération de sport (le motocyclisme). Le bâtiment doit être fonctionnel, mais également représentatif. Sa situation, entre une route très passante et les voies de chemin de fer de la ligne Genève-Lausanne, génère donc une visibilité toujours «en mouvement» du bâtiment. Cela annule par ailleurs l’idée d’une façade principale. Cette spécificité a été le point de départ de la réflexion.

© Matthieu Gafsou

Quelles sont vos inspirations pour ce projet?
Nous avons développé ce projet autour d’un concept simple: le «pavillon dans son parc». Sa forme circulaire, sa transparence, ses différents accès, son principe de circulation centrale ou encore la profondeur de sa façade sont des thématiques qui découlent du concept premier. Les inspirations sont venues du monde du motocyclisme, des notions d’accélération, de cinétique, de courbes et de matérialités métalliques, ainsi que du site lui-même.

© Joël Tettamanti

Quelle relation le lieu a-t-il avec le projet?
Le site en pente douce s’étend entre les voies de chemin de fer et la route cantonale en contrebas. Il s’git d’une zone en bordure de lac qui marque l’entrée dans le Canton de Genève. Très fréquenté, le lieu est composite entre un tissu industriel et des zones de villas. La présence du large rond-point ovoïde constitue un point focal. Le nouveau siège s’affiche en tension avec de ce rond-point, de forme circulaire également, mettant en évidence le verger qui l’entoure.

© Joël Tettamanti

Dans quelle mesure le client a-t-il influencé la conception?
Le processus de projet s’est fait au travers d’un dialogue continu entre le maître d’ouvrage, ses représentants et les architectes. Les demandes du Maître d’ouvrage étaient plus fonctionnelles qu'esthétiques, mais la philosophie générale du projet fait écho à l’image de la fédération.

Y a-t-il eu des changements importants entre le premier projet et le bâtiment achevé?
Le premier projet issu d’un concours (Mandat d’Etudes Parallèles) avait pour but de conserver le bâtiment pré-existant et de l’étendre. Le projet proposait un emballage de celui-ci et une extension dans une forme très organique. Le projet a été abandonné quelques années avant de redémarrer sur un programme revu à la baisse. Le développement de cette variante s’est avérée trop complexe et trop onéreuse et la décision fut prise de ne garder que les sous-sols existants et de construire un volume neuf. La forme simple et circulaire s’est imposée.

Comment le bâtiment a-t-il été intégré au bâtiment existant ?
Le sous-sol ainsi que certains éléments techniques ont été conservés. Le nouveau bâtiment vient se poser - en partie- sur ce socle.

Le projet est-il influencé par les tendances actuelles énergiques, constructives ou créatives du projet?
Le nouveau bâtiment se devait d’être exemplaire au niveau énergétique, tout en garantissant un confort intérieur maximal. Le choix a été de fonctionner en géothermie pour le chauffage et le rafraîchissement par le plafond des dalles actives. Les planchers techniques permettent un aménagement des surfaces de bureaux flexible dans le temps. Les surfaces vitrées participent au confort lumineux du bâtiment. Une «casquette» géante, dont la géométrie a été générée par un calcul dynamique, vient protéger le côté sud-ouest de la façade du rayonnement estival.

Quel est le produit ou le matériel qui a contribué au succès du bâtiment achevé?     
Il s’agit d’une composition avec des disques en béton brut (socle et dalle de toiture), portés par des poteaux métalliques teintés bronze très fins. Une façade de verre en retrait, rythmée de montants verticaux, offre la transparence et traduit le rayonnement de la fédération sur le site et plus loin… La verdure du parc s’y reflète et achève la composition.

Verwandte Artikel

Andere Artikel in dieser Kategorie