Open House, première phase

Patricia Lunghi
23. Juni 2021
RHU (Refugee House Unit ou Unité d'habitation pour les réfugiés) (Photo : Annick Wetter)

A Genthod près de Genève, une exposition en plein air présente des formes originales d’habitat.

Le parc Lullin à Genthod accueille une manifestation pluridisciplinaire en plein air qui met en scène des projets du monde de l’art, de l’architecture et du design. Structurée en quatre étapes échelonnées de 2021 à 2022, le projet a été lancé en mai dernier. Intitulée « Processus – Construire l’habitat », la première session réunit jusqu’au 30 août huit projets de recherche à l’échelle 1:1 de plusieurs hautes écoles suisses et organisations humanitaires. Autour du thème de l’habitat et des enjeux de construction, cette première étape se concentre sur les prémices de toute architecture, délimitation du sol, techniques constructives, etc. 

Sous la direction de Simon Husslein, les étudiants du Département d’architecture d’intérieur de la HEAD – Genève ont réinterprété le Refuge Tonneau conçu par les architectes Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret en 1938. L’intérieur a été repensé en habitacle coloré, tandis que son ossature rend hommage à l’original. 

Le refuge Tonneau, revisité par la HEAD – Genève (Photo : Jean-Baptiste Coulon)
Photo : Annick Wetter

Sous la direction de Christophe Ponceau, l’HEPIA (Haute École du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève) a fait de l’arbre un modèle idéal d’habitat avec une installation qui prend en compte le sol, les racines, le tronc et les branches. 

Autour d’une réflexion sur le gaspillage engendré par le bâti, le laboratoire Gramazio Kohler de l’ETHZ a lancé son projet de recherche sur l’utilisation du béton imprimé en 3d avec la construction d’un pavillon en béton recyclé. Amenés depuis une usine de Thoune, les éléments – habituellement jetés – servent ici à une construction évolutive.

Le RHU (Refugee House Unit ou Unité d'habitation pour les réfugiés) est le fruit d’un processus collaboratif mené par Better Shelter et l’UNHCR (Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés) avec le soutien de la Fondation IKEA. Ce partenariat a pour but de développer un abri d’urgence pour renforcer la protection des réfugiés et autres populations déplacées.

L’intérieur coloré du refuge Tonneau (Photo : Jean-Baptiste Coulon)
L’installation évolutive de l’HEPIA (Photo : Annick Wetter)

Pilotée par Simon Lamunière, curateur de Art Unlimited à Art Basel de 2000 à 2011 et de la documenta X, OPEN HOUSE propose également une série de conférences, d’événements et de publications autour des thèmes de la mobilité, de la flexibilité et de la durabilité, entre art, architecture et design. Un menu qui ponctue les quatre phases du projet jusqu’en 2022. Tout le programme sous openhouse2021.ch

Photo : Annick Wetter

Andere Artikel in dieser Kategorie