Renzo Piano passe de l’autre côté de la Sarine

Joanie Goulet
28. Oktober 2019
© CERN / Renzo Piano Building Workshop

Après la fondation Beyeler et le centre Paul Klee, la suisse romande aura désormais son projet signé Renzo Piano. 

Science Gateway Project. Il pourrait s’agir du titre d’un film de science fiction. C’est le nom du projet de Renzo Piano Building Workshop pour le CERN à Meyrin. Il s’implantera aux abords de la récente esplanade des Particules et du grand Globe de la Science et de l’Innovation. Sa fonction principale sera un centre d’éducation et de communication scientifiques pour le grand public. Avec ce projet, le CERN souhaite inspirer les jeunes générations à la beauté de la science.

© CERN / Renzo Piano Building Workshop

Le bâtiment célèbrera l’inventivité et la créativité sur environ 7000 mètres carrés de surface. Le programme comprend des salles d’exposition, des laboratoires dédiés aux expériences scientifiques pour les jeunes et un grand amphithéâtre. Les installations du CERN sont une source d’inspiration pour les architectes. Deux grands tunnels suspendus à 6 mètres au-dessus du sol rappelleront le Grand collisionneur de hadrons (LHC), le plus grand accélérateur de particules du monde situé 100 mètres sous terre. Ces tunnels seront reliés par un pont vitré qui enjambera la route de Meyrin. Trois pavillons seront situés de part et d’autre des tunnels et dans l’alignement de ceux-ci. D’immenses capteurs photovoltaïques de 40x40 mètres chacun flotteront au-dessus des pavillons. Pour rappeler aux visiteurs que la nature relie tout ensemble, une forêt de quatre cent arbres entourera les pavillons. Le projet sera réalisé en collaboration avec Brodbeck Roulet Architectes Associés à Genève. Les travaux doivent débuter en 2020 et se terminer en 2022. 

© CERN

Vorgestelltes Projekt

Peter W. Schmidt Architekten

Führungs- und Lagezentrum, Polizeipräsidium

Andere Artikel in dieser Kategorie