Le dôme de la vie en transformation

 Joanie Goulet
25. juin 2018
Cinq écosystèmes des Amériques sont recréés au Biodôme, dont la Forêt tropicale humide. Image : KANVA
Les castors, ratons laveurs et autres 4500 créatures animales ont quitté le biodôme de Montréal le temps des travaux à l’intérieur de leur grande maison.
Construire pour les animaux est un bon exercice d’humilité pour l’architecte. Lorsque nous construisons pour l’humain, nous avons le réflexe de se mettre à la place de l’utilisateur et de présumer des différents besoins selon sa propre taille, ses habitudes et son mode de vie. Mais comment se mettre à la place de quatre espèces de manchots qui cohabitent dans l’espace subantarctique reproduit au Biodôme de Montréal? Comment garantir leur bien-être? Le cabinet d’architectes KANVA, en collaboration avec NEUF architect(e)s, a tenté l’exercice.
                            
Le Biodôme de Montréal a été créé en 1992 sous la généreuse structure en béton de l’ancien vélodrome olympique. Il est situé au pied du stade olympique, symbole de la métropole québécoise. Plus haute tour inclinée du monde, le mât du stade est un exploit. Œuvre du même architecte, le vélodrome est plus discret mais tout aussi exceptionnel. Son immense toiture aérienne de béton et de verre fourni un espace idéal pour y recréer de grands habitats. Après plus de 20 ans d’exploitation, le musée de la nature devait rafraichir et repenser les espaces pour ses espèces. Un concours international fut lancé.
 
Le projet lauréat de KANVA met en avant l’expérience sensorielle et l’immersion. Le parcours à travers les écosystèmes des Amériques a été retracé et assoupli. Il appartiendra au visiteur de faire son chemin à travers la Forêt tropicale humide, l’Erablière des Laurentides, le Golfe Saint-Laurent et les régions Subpolaires. L’intervention architecturale se veut minimale. Les espaces sont redéfinis par de larges toiles blanches et le monde végétal. Des espaces autrefois restreints comme l’entrée seront dégagés et des vestiges du vélodrome seront remis à l’avant, comme l’estrade sportive au sein de la nouvelle boutique.
 
Le Biodôme de Montréal fait partie d’Espaces pour la Vie, le plus grand complexe muséal en sciences de la nature du Canada, qui regroupe aussi l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium. Deux autres concours ont été lancés en parallèle à celui du Biodôme, le Pavillon de verre au jardin botanique, remporté par Lacaton Vassal, Frederic Druot et FABG et la métamorphose de l’Insectarium remporté par Kuehn Malvezzi, Pelletier de Fontenay et Jodoin Lamarre Pratte. Le Biodôme sera le premier projet du lot à être complété. L’ouverture est prévue pour septembre 2019.
Prototype des nouvelles toiles montées sur place. Image : KANVA
Les toiles blanches mettent en valeur la structure béton d’origine. Image : KANVA

Articles liés

Projet à la une

MAD

Chaoyang Park Plaza

Autres articles dans cette catégorie