Ensembles urbains Genève

Joanie Goulet
31. Oktober 2019
Photo © infolio

La section genevoise de la Fédération des Architectes Suisses publie «Ensembles urbains Genève», une remarquable collection de cahiers où l’architecte d’aujourd’hui devient le monographiste d’un ensemble d’hier.

L’évolution démographique de Genève a connu de nombreuses périodes d’expansions rapides et les architectes ont souvent su répondre de manière très riche à ces situations. La loi de protection des ensembles bâtis du XIXe et début XXe siècle aussi connue sous le nom de loi Blondel a permis la sauvegarde de nombreux ensembles urbains, dont certains de la féconde période fazyste. Un recensement partiel des ensembles architecturaux et paysagers conservés à ce jour est cartographié et accessible au public sur la plateforme SITG de l’Etat de Genève.Face à l’urgence quasi perpétuelle de produire du logement, le riche patrimoine d’hier permet d’offrir aux architectes d’aujourd’hui des «réponses précises aux contraintes et dans les meilleurs cas une inventivité face aux limitations». Le Comité FAS section Genève a pris l’initiative de documenter des ensembles de qualité et de subtilité architecturale et urbaine. Certains des ensembles choisis ne sont pas même recensés par l’Etat mais tous ont exercé une certaine influence à l’échelle de leur quartier. 

Les photos © infolio

Sept cahiers ont été publiés à ce jour et trois autres sont prévus pour le printemps 2020. Chaque cahier est rédigé par un architecte et traite d’un ensemble urbain précis. Les projets étudiés reflètent l’amalgame de styles dont les architectes s’inspiraient. On y retrouve par exemple le Rieu Parc d’André Gaillard, le Square Montchoisy par Maurice Braillard et Louis Vial et les numéros 18 et 26 rue de Candolle par Léon Fulpius. En ordre de publication, les auteurs sont Mirelle et Pierre Bonnet, Philippe Meier, Raphaël Nussbaumer, François de Marignac, Jean-Paul Jaccaud, Laurent Gaille et Laurent de Wurstemberger. Chaque cahier fait une trentaine de pages. L’analyse des projets est axée sur l’échelle urbaine, la typologie et la fenêtre. Des textes succincts, en français et en anglais, retracent l’historique, le contexte et les influences du fragment urbain. Des plans, coupes et façades à la ligne graphique épurée, des détails de fenêtre à l’échelle 1:25 ainsi que de très belle photographies d’extérieurs comme d’intérieurs, dont quelques-unes par le photographe Joël Tettamanti, illustrent la qualité de l’habitat et son caractère urbain. 

Le lancement de la série de publications a eu lieu en septembre dernier lors de la Quinzaine de l’urbanisme au pavilion Sicli. Il fut suivi d’une conférence de Bruno Marchand en discussion avec les auteurs des cahiers. D’autres publications pourraient suivre si le financement et les collaborations le permettent. La FAS espère en faire le plus possible, et nous leur en souhaitons de même. 

 

Les cahiers «Ensembles urbains Genève» sont publiés aux éditions infolio.

Vorgestelltes Projekt

SPF:a

Wallis Annenberg Center for the Performing Arts

Andere Artikel in dieser Kategorie

Kompetitiv
vor 3 Wochen
Architektur für alle
vor einem Monat
Die Besten
vor einem Monat