Ailes protectrices

Patricia Lunghi
25. November 2019
Photo : Matthieu Gafsou

L’église néo-apostolique de Lausanne a rouvert ses portes avec un projet d’extension et de rénovation du bureau LOCALARCHITECTURE qui allie passé et futur.

Après la Chapelle de Saint-Loup à Pompaples dans le canton de Vaud (Prix Lignum 2009), célèbre pour ses façades plissées comme un origami, le bureau lausannois  LOCALARCHITECTURE a signé plusieurs projets emblématiques comme le zoo de la Garenne (Prix Lignum 2018) ou la surélévation de l’Ecole Steiner (Best Architects Award 2020).

Après 19 mois de travaux, l’église néo-apostolique de Lausanne construite en 1963 a rouvert ses portes. Son extension a été conçue en s’appuyant sur les qualités du bâtiment existant et dans le respect des concepts spatiaux originels. Le défi principal LOCALARCHITECTURE a été de garder l’esprit de l’établissement et d’allier passé et futur en apportant à l’ensemble légèreté et ouverture. La nouvelle forme est composée de deux voiles triangulaires en béton blanc qui partent des angles de l’église et se détachent du sol en créant un porte-à-faux de 15m marquant la nouvelle entrée. Une de ces voiles englobe l’ascenseur existant et rencontre la pointe de l’autre voile qui abrite la nouvelle salle polyvalente dotée de 50 places. L’église se dévoile ainsi, comme portée par deux ailes qui se déploient pour accueillir le visiteur. Une vision symbolique d’ouverture et d’envol.

Photo : Matthieu Gafsou

La façade extérieure a été repensée en fonction des nouvelles normes énergétiques. Une construction de béton apparent, légèrement teinté et texturé, a remplacé l’ancienne façade, affirmant une présence forte et contemporaine. Le nouveau bâtiment exprime une matérialité sobre et la puissante minéralité de l’enveloppe en béton contraste avec les ouvertures vitrées tout en créant un jeu de pleins et de vides. 

Photo : Matthieu Gafsou
Photo : Matthieu Gafsou
Photo : Matthieu Gafsou
Chaleur et sérénité

A l’intérieur, une nouvelle entrée accueille la communauté dans un espace dynamique à la surface généreuse, tout en conservant le foyer préexistant qui a été agrandi. Afin de préserver l’esprit du bâtiment, LOCALARCHITECTURE a voulu garder la circulation principale avec ses escaliers d’angle, qui ont été restaurés et équipés de nouveaux garde-corps. Grâce à un bel habillage fait de longues tiges en bois de hêtre clair, la cage d’escalier gagne en légèreté et transparence et acquiert une certaine élégance. Conçu pour accueillir les fidèles de manière chaleureuse, l’agencement des salles également en hêtre clair dégage une atmosphère de paix et de sérénité. Avec l’ajout d’« ailes » qui protègent et englobent l’ancien bâtiment et la nouvelle entrée, la communauté lausannoise est désormais fière de sa « petite cathédrale » qui bénéficie d’une technique du bâtiment dernier cri, et ce également du point de vue technique et multimédia. Pour ce nouveau projet, le bureau LOCALARCHITECTURE a une fois de plus fait preuve d’originalité en livrant une propositon innovante à la silhouette singulière.

Coupes (plan : LOCALARCHITECTURE)
Façades (plan : LOCALARCHITECTURE)

Vorgestelltes Projekt

DIA – Dittel Architekten

Wohnhaus Hofgut

Andere Artikel in dieser Kategorie